mon Aïkibudo Kobudo

Les deux facettes d'une même discipline !

(image : propriété de Rohirrim Kuro Neko)
Art martial créé par M. Alain Floquet sur la base de ses expériences abreuvées par les traditions martiales japonaises étudiées auprès des écoles d'arts martiaux que sont les Yoseikan, Daito-ryu et Katori shinto ryu.
L'aikibudo et sa facette armée, le kobudo, proposent une plongée dans la culture martiale et historique nippone.

De manière simple, il développe l'étude de techniques essentiellement de projections et de clés articulaires et de leur méthodologie d'utilisation, réalisées sur des attaques de percussions (coups) ou de préhension (saisies), de manière à rendre le pratiquant apte à s'exprimer, au minimum dans le cadre de "randoris" (assauts d'étude), voire dans un contexte beaucoup plus libre ou spontané, s'il le peut.

ça, c'est la base...
__________________________

Ma vision :


Mon axe de travail personnel d'enseignant fait que je privilégie, à côté de l'étude classique des techniques et des principes, une recherche des liens pratiques "percussion-préhensions".

A ce titre, je mets l'accent sur les atemis, simples ou enchainés, pouvant aller jusqu'à un registre pied-poing, issu de mon expérience d'enseignant de "savate-defense".

La notion de iaï (au sens générique) m'inspire fortement (-do et/ou -jutsu selon les moments !)...

C'est un choix personnel que je revendique et que je partage. Le but étant, pour moi, d'augmenter les expériences de l'aïkibudoka et donc sa polyvalence .

De même, dans sa partie armée, à côté de l'enseignement classique des écoles de référence (Katori et Yoseikan Shinto Ryu), je propose aussi des expériences de "randoris avec armes", au moyen de thèmes variés, soit spécifiques à l'aïkibudo, soit en lien avec l'Escrime Ludique.